On estime que près de 25000 hommes sont passés par la gare de Bayonne dans les trois premiers jours de la mobilisation. La ville regorge de réservistes. On les loge partout : dans les écoles, dans des patronages, sous des hangars, au Séminaire...

Le premier régiment à partir sera le 49e, unité d'active qui après s'être mise sur pied de guerre et avoir mobilisé le 249e régiment (unité de réserve) prendra la direction de la frontière de l'Est de la France dès le 7 août 1914. Il sera suivi de près par le 249e tandis que le 142e Régiment d'Infanterie Territoriale se prépare lui aussi à partir.

C'est l'épopée de tous ces Basques, Béarnais et Landais que j'ai voulu connaître et faire connaître pour que nul n'oublie.
Mes recherches sont loin d'être arrivées à leur terme: aussi je suis preneur de tout renseignement, de tout document susceptible de faire vivre la mémoire de ces hommes qui ont "connu l'indicible" selon la belle expression de l'un des leurs, l'académicien Maurice Genevoix.

A terme, un site ou un blog sur ces unités est envisagé.

Si vous souhaitez m'aider, apporter votre pierre à cette entreprise, vous pouvez me contacter à cette adresse :

> mvje[chez]wanadoo.fr  (remplacer [chez] par @)

D'avance, merci.